a été ajouté à votre panier avec succès.

blog

Les dangers de la crème solaire

summer-1599139 640

C’est la période des vacances : le soleil, la plage, la mer… le farniente ! Déjà sur place ou sur le point de partir, nous avons tous hâte d’y être.

Pour lézarder sur la plage ou pour protéger nos enfants qui passent leur temps à jouer dans l’eau ou sur le sable, nous utilisons de la crème solaire ! Mais savez vous que c’est un fléau pour l’environnement ?

15 millions de crèmes solaires vendues chaque année en France.

Problème, lors de la baignade, en vingt minutes, le quart du produit s’est déjà dissous dans l’eau. À l’échelle de la planète, cela représente près de 25 000 tonnes de crèmes déversées chaque année dans les mers et les océans, soit 0,8 litre par seconde !

Le problème réside dans  les filtres UV utilisés pour protéger la peau du rayonnement solaire, ils se déposent sur la surface de l’océan ce qui empêchent les ultraviolets de les traverser et cela entraîne le blanchissement des coraux puis leur mort.

Le corail représente 30% de la biodiversité marine et en abrite un tiers.

Avons nous une solution ? Même si cela a un coût, achetez de la crème solaire bio. Elles sont conçues pour limiter la pollution des écosystèmes. Attention, vous devez en choisir une qui ne contient pas de nanoparticules. Sinon même problème, elle sera nocive et pour l’homme et pour l’environnement.

Hawaï va d’ailleurs interdire les crèmes solaires nuisibles pour les coraux que l’on retrouve en quantités importantes dans la mer. Étonnamment, c’est une loi qui marque une première dans le monde. Hawaï se positionne ainsi à l’avant-garde de la protection de l’environnement en bannissant ces dangereux produits chimiques dans les crèmes solaires.

A noter qu’aux Caraïbes par exemple, 75 à 85 % de la surface occupée par les coraux a été perdue ces 35 dernières années.

Bien sûr les crèmes solaires ne sont pas seules responsables, la surpêche, l’exploitation à outrance des régions côtières, le réchauffement des eaux sont aussi un fléau pour l’écosystème marin…

Mais comme vous le savez avec moi maintenant, nous avons tous le pouvoir d’agir individuellement, vous pouvez donc faire un geste pour les océans mais aussi pour votre santé en arrêtant tout simplement les crèmes solaires.

Si vous avez l’habitude de réaliser vos produits maison, sachez que vous trouverez plusieurs recettes de crème à faire soi-même à partir d’oxyde de zinc. J’ai fais différentes recherches et il s’avère que l’oxyde de zinc doit être utilisé avec précaution car il s’agit d’un produit potentiellement toxique pour l’homme et l’environnement. Je ne sais donc pas s’il s’agit d’une bonne alternative.

Quelle est donc la solution ?

La seule qui existe mais peut être contraignante, c’est celle de nos grands-mères, qui n’utilisaient pas de crème solaire mais se couvrait suffisamment en vêtements pour se protéger des rayons néfastes du soleil. Lorsque j’étais petite fille, notre grand mère nous interdisait de jouer dehors avant 16h00. Nous n’étions pas super heureux de cette décision mais cela ne m’empêche pas de garder de très bons souvenirs de mes vacances.

Il faut, à mon humble avis, limiter les expositions au maximum et tenter de faire jouer les enfants à l’ombre lors des heures les plus risquées (11h00-16h00) et ne pas utiliser de crème le reste du temps si votre peau vous le permet.

Encore une fois pas de solution miracle mais des interrogations sur un sujet qui devrait tous nous concerner car la disparition des coraux à des conséquences catastrophiques sur l’environnement.

Bonne semaine à tous et à la semaine prochaine !