Réduire nos déchets

réduire nos déchets

Réduire nos déchets 

Pour démarrer mon blog sur le zéro déchet, quoi de mieux que de parler DÉCHETS.

Avant je ne me posais pas de questions, j’accumulais les déchets, les mettais dans la poubelle appropriée et j’estimais sincèrement avoir fais ma part du job. Dans ma tête je me disais que mes poubelles allaient être traitées et éliminées et mon plastique et mon verre recyclés.Je ne me préoccupais plus du devenir de celles ci une fois les déchets déposés. Que j’avais tort !!

Quelques chiffres qui font peur :

  • 36% de nos déchets finissent en décharge et pollue le sol qui ensuite nous permet de cultiver les fruits et légumes que nous consommons
  • 30% sont incinérés en polluant l’air bien évidemment
  • 20% seulement sont recyclés
  • 14% géré biologiquement (compost/méthanisation des déchets organiques)

Nous poubelles finissent donc dans la terre mais aussi dans nos océans qui deviennent de vrais poubelles. 

Depuis quelques années, nous entendons parler du 7 ème continent : un continent de plastique entre la Californie et Hawaï qui aurait une superficie de 1.6 millions de km2 !! 3 fois la superficie de la France ! C’est une immense masse de déchets plastiques qui flotte dans l’océan Pacifique. Il est donc impératif de réduire nos déchets.

Les fragments de plastique ont été multipliés par 100 en 40 ans. Si celui-ci se dégradait rapidement et ne polluait pas, il n’y aurait pas de problème.

Il mettra malheureusement des centaines d’années à se décomposer puis à disparaitre. Quand on voit combien de temps nous mettons à boire une bouteille d’eau, est ce bien utile d’acheter des bouteilles d’eau en plastique ? Sans parler de l’environnement dans lequel nous faisons vivre les poissons actuellement. Ces mêmes poissons que nous mangeons et le plastique qui va avec.

Alors on peut ensuite se dire que nous n’y sommes pour rien, que l’Etat doit agir pour changer les choses, que de toute façon nous ne sommes pas le pire pays en ce qui concerne la gestion des déchets. C’est tout à fait vrai mais nous avons un vrai pouvoir, celui de consommer OU PAS.

Il est urgent et important d’agir à notre échelle. Chaque geste compte, n’en doutez jamais.

Pour réduire nos déchets, vous pouvez :

Lors du Grenelle de l’environnement, il a été acté le principe d’une redevance incitative liant la facturation du service de traitement des déchets au volume produit par l’utilisateur. Aucune obligation pour les agglomérations, juste une recommandation. La redevance incitative permet de facturer chaque foyer en fonction de sa production de déchets, ce qui l’incite à modifier son comportement vis à vis des déchets produits.  La 1ère bonne nouvelle : de plus en plus d’agglomération l’on mit en place. Je n’ai pas pu trouver de chiffres récents, le dernier bilan indiquait que 4 millions de personnes sont concernées par la redevance incitative en France.               La 2ème bonne nouvelle : avec la mise en place de ce système, on constate en général une réduction des déchets de 35% à 45% !

Et rappelez vous : ce n’est pas parce que nous ne pouvons pas tout faire qu’il ne faut rien faire.

A la semaine prochaine pour un nouvel article sur l’eau du robinet !  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *